ChatGPT : quand l’IA est soudainement vraiment intelligente et adaptée au grand public.

Les robots tueurs intelligents sont des créations de l’IA du futur, dont sont faits les cauchemars. Mais le mot est plus puissant que l’épée – cela vaut également pour l’intelligence artificielle. Un chatbot issu d’un laboratoire californien qui bénéficie d’un important soutien financier (Sam Altman[i], Microsoft et Elon Musk sont trois des noms qui apparaissent dans ce contexte) est si puissant que la presse spécialisée se surpasse en éloges – et que le site Web de la société est régulièrement surchargé en raison de millions d’utilisateurs.

 

« Il est difficile d’imaginer un monde sans informatique, car celle-ci est devenue une partie intégrante de notre vie quotidienne et de la façon dont nous interagissons les uns avec les autres et avec le monde qui nous entoure. Néanmoins, il est possible d’imaginer un monde sans informatique dans le sens où les gens pourraient vivre, travailler et fonctionner sans utiliser des ordinateurs et d’autres appareils électroniques. Quand bien même le monde serait certainement différent sans l’informatique, il ne serait pas nécessairement plus mauvais … »
Ironiquement, c’est la déclaration d’une création de l’informatique moderne : l’auteur de ce passage de texte est le bot intelligent ChatGPT issu du laboratoire de l’organisation de recherche américaine OpenAI, spécialisée dans le développement de l’intelligence artificielle (IA). GPT est un modèle de langage capable de produire des textes très utilisables et grammaticalement corrects. Le programme a été développé à l’aide de l’apprentissage automatique et entraîné avec un grand ensemble de données. Il peut être finement ajusté pour l’exécution de certaines tâches.

 

Le chatbot se perfectionne tout seul – grâce à l’apprentissage continu

Entraîné avec des textes issus de livres, d’articles et de sites Web, GPT est en mesure de générer du texte en prédisant, sur la base des mots précédents, le mot suivant dans une séquence. Cela se fait en analysant les schémas et relations dans les données d’entraînement et en utilisant ces informations pour prédire les mots qui suivront probablement. GPT peut être utilisé pour un large éventail de tâches, y compris la traduction d’une langue à une autre, les résumés et la rédaction de textes. Un bot textuel GPT peut être adapté à des tâches très spécifiques : par exemple pour créer de descriptions d’images ou pour répondre à des questions – c’est-à-dire le domaine d’utilisation par excellence d’un chatbot tel que nous le connaissons déjà de différents sites Web. Toutefois, ChatGPT a de nombreuses longueurs d’avance : grâce à l’IA, il peut constamment élargir ses connaissances, de sorte qu’il n’y ait vraiment plus de questions auxquelles il ne peut pas répondre, peu importe le domaine. ChatGPT peut être testé sur le site Web d’OpenAI[ii].

 

L’avenir de l’IA a commencé

Il est stupéfiant de voir ce que ChatGPT peut faire. Une brève demande ou instruction écrite suffit pour générer le texte souhaité, qu’il s’agisse d’un scénario, d’un texte publicitaire, d’un slogan ou d’un article de journal (voir ci-dessous). Reste à voir ce que cela signifie pour les perspectives d’avenir des rédacteurs publicitaires ou des journalistes. Quoi qu’il en soit, il y a des experts qui s’attendent à ce que même Google soit bientôt obligé de réagir à l’énorme force révolutionnaire de ce développement[iii]. Après tout, GPT fournit des réponses et non seulement des résultats de recherche – quelque chose que Google vise depuis des années, sans succès jusqu’à présent. Il y a cependant une grande différence : GPT n’est pas (encore) connecté à Internet. Son savoir enregistré a été programmé par des êtres humains.  Étant donné qu’il n’a été entraîné qu’avec des informations disponibles jusqu’à l’année dernière, le bot n’est pas à jour actuellement.
D’ailleurs, il n’y a pas que les personnes traitant des textes qui doivent faire face aux créations de l’intelligence artificielle. Les graphistes et les personnes traitant des images se voient également concurrencées par des bots, par exemple par DALL-E[iv], un modèle de Deep Learning développé par OpenAI, qui est en mesure de générer, au moyen d’un ensemble de données de paires d’images et de textes, une multiplicité d’images dans de nombreux différents styles à partir de descriptions textuelles – et ce, en quelques secondes. DALL-E fonctionne sur la base d’une intelligence artificielle appelée modèle génératif. Ce modèle peut générer de nouveaux contenus basés sur les données avec lesquelles il a été entraîné.

 

« Un outil développé pour aider les être humains »

Le fait que les êtres humains puissent se sentir menacés par la concurrence des bots n’est pas surprenant. Mais ChatGPT donne une réponse parfaitement formulée et rassurante à la question de savoir si ses capacités représentent une menace : « En tant qu’intelligence artificielle, je ne représente pas une menace pour l’humanité. Ma tâche principale est d’aider les utilisateurs en fournissant des informations et en répondant aux questions en toute connaissance de cause. Je ne suis pas en mesure d’agir de manière autonome ou de me comporter de façon nuisible. Je suis simplement un outil développé pour aider les être humains… »

 

[i]Sam Altman

[ii]New Chat (OpenAI)

[iii]Hype um ChatGPT - Was kann der Chatbot wirklich? 

[iv]Login Dall-E OpenAI

Exemple d’un texte publicitaire généré par l’IA

« UMB : Powering Your Digital Future » –ce slogan souligne le rôle d’UMB dans le soutien aux entreprises et organisations en Suisse lors de l’utilisation des technologies les plus récentes pour promouvoir l’innovation et la croissance. Il souligne la compétence de l’entreprise dans la mise à disposition de solutions informatiques qui permettent aux entreprises d’être en avance sur leur temps et de répondre aux exigences de l’ère numérique. Le slogan véhicule le message qu’UMB est un partenaire digne de confiance, sur lequel les entreprises peuvent compter lors de leur transformation numérique afin d’utiliser pleinement leur potentiel.

Le slogan ci-dessus et l’explication qui en fait partie ont été générés par ChatGPT. La mission était la suivante : « Please write a slogan for UMB, one of the largest IT providers in Switzerland. » Le résultat, obtenu en deux secondes (en anglais), est impressionnant.